kaniki

Teaser pour la dernière création de la chorégraphe et danseuse Florence Boyer.

Cette nouvelle pièce traite un sujet à la fois historique et d’actualité : la migration forcée des individus et l’influence de cette migration sur leur identité.

La pièce parle de l’histoire de plus de 2.000 enfants réunionnais dont l’insouciance et l’enfance ont été volées de 1963 à 1982 en étant "déplacé" dans le département métropolitain de la Creuse.

tous droits réservés ©   Jp Bouchiat